Retour en images sur la soirée Osmose !

Après six mois d’accompagnement au sein du programme SPART, les artistes, que l’on a accueillis au Quai des possibles et à La Ruche Saint-Germain-en-Laye depuis juillet dernier, ont eu l’occasion d’exposer leurs œuvres au cours de la soirée “Osmose” !

Ce vendredi 8 décembre était particulier pour la vingtaine de lauréat.es présent.es. Un stress positif accompagné d’une attente décuplée rendait cette soirée d’autant plus palpitante pour chacun d’entre nous…

Quoi de mieux qu’un mot de notre directrice générale Sophie Pineau, et de Leila Badaoui, du Département des Yvelines, pour lancer les festivités et accueillir chaque personne présente dans nos locaux.

On pourrait se dire que le sport et l’art n’ont que très peu de points communs, or, comme Sophie l’a très bien rappelé, “il est évident que beaucoup de choses réunissent ces deux mondes en apparence dissemblables”. En effet, le programme a été lancé par une belle rencontre entre nos artistes et les athlètes paralympiques de la Team GB en juillet dernier. Même si, pour certains, la barrière de la langue représente un frein, c’est bien le courage et la volonté qui rassemblent ces personnes aux parcours différents mais pas pour le moins inspirants.

La très solaire Mercedes est la première à s’élancer devant la foule, entonnant un monologue poétique et entraînant ! Fil rouge de la soirée, elle annonce dans la foulée de son show le défilé de mode à l’accent yéménite de Lamar, avec notamment comme “mannequins d’une soiréeNadine, organisatrice de la soirée et Pascale, une coworkeuse de La Ruche Saint-Germain. 

S’en est suivi une initiation à la danse médiévale dirigée par Philippe, un véritable moment de détente, d’amusement et de challenge avant, pour terminer, le génial concert solo d’Adrien, musicien et chanteur qui a égayé la fin de soirée de nos convives. 

 

Tout au long de la soirée, les œuvres de nos spartiates étaient exposées ; les magnifiques photos de Frédéric sur le thème de la boxe, les tableaux de Fanny, sans oublier la superbe sculpture d’Eliane sur la valorisation des corps imparfaits. Benjamin a également proposé une immersion sonore, qui a propulsé tout le monde dans son univers.  Ce fut l’occasion pour chacun d’eux de mettre au jour le fruit de leur travail, aux yeux de personnes extérieures.

Nous souhaitons le meilleur à chaque artiste que nous avons accompagné, ce n’est pas un adieu mais un au revoir… Nous tenons également à remercier notre partenaire, le département des Yvelines, pour avoir permis à ces personnes de se développer professionnellement tout en mélangeant passion et créativité !

Voici tous les candidats du programme SPART : 

  • Frederic N’Dao: expo photo en N&B sur le thème de la boxe
  • Fanny Goiffon : expo peinture sur le thème du corps
  • Lyudmyla Dehtova : graphisme et produits d’artisanat ukrainien
  • Hugues Gillet : expo peinture
  • Eliane Torralba : expo sculpture sur la persévérance dans le handicap
  • Benjamin Liouville : animation musicale
  • Lamar Almurisi : défilé de mode avec des robes yéménites
  • Philippe Stern : animation musicale et challenge dansant
  • Adrien Estournel : concert musical en solo

Retrouvez le superbe article du département des Yvelines ici !

Vous souhaitez un court résumé vidéo de la soirée, c’est par !

Enfin, retrouvez le discours entier de Sophie ci-dessous :

Bonsoir,

Nous sommes très heureux de vous accueillir ce soir et de vous présenter cette exposition-spectacle qui clôture la fin de notre beau programme de 6 mois d’accompagnement SPART des artistes adressés par l’agence départementale ActivitY’.  

A la genèse de cette aventure :  une initiative originale du département culture des Yvelines qui souhaitait dans le cadre de l’appel à projet Olympiades culturelles pour tous associer dans des programmes innovants et singuliers la pratique artistique et le sport.

C’est ainsi qu’est né SPART conjointement imaginé par notre directrice de la Ruche Linda Martraire et notre présidente Laurence Besancon jamais à cours de belles innovations sociales et inclusives.

Il se trouve que le Quai à l’occasion des championnats du monde de para-athlétisme en juin et juillet 2023 allait avoir l’honneur de recevoir l’ensemble de la délégation team GB des athlètes paralympiques.

L’idée est venue tout naturellement, si l’on exclue le génie légendaire des deux personnes concernées citées plus avant, de concevoir un programme qui mettrait en relation ces destins incroyables des paralympiques et ceux non moins passionnants des artistes exposant ici ce soir et pour notre plus grand plaisir.

SPART était né et vous l’aurez donc compris ce nom est issue de la contraction du mot sport et du mot art.

Ce programme rendu possible grâce au précieux et généreux concours du département s’est déroulé en 3 phases :            –

  • Une phase d’inspiration grâce à la rencontre avec les athlètes paralympiques en résidence au Quai au mois de Juillet :
  • Une phase de travail autour de leur modèle commercial grâce à une mise en relation avec une série d’experts business et du monde de l’art.
  • Enfin une phase d’accompagnement personnalisé par les coachs professionnels de notre écosystème sous forme de rendez vous individuels.

Avec la projection très émouvante du film Rising Phoenix qui retrace la vie et le parcours hors du commun des athlètes paralympiques suivi d’un débat en leur présence. Autant vous dire que l’on a tous vécu un moment bouleversant et pour le moins galvanisant.

Alors fonder un programme d’accompagnement autour de la rencontre improbable entre des artistes et est une véritable innovation  pour l’équipe de la Ruche et je dois bien dire pour moi-même.

Mettre en relation des artistes et des athlètes peut sembler étonnant.

Et finalement il est évident que beaucoup de choses réunissent ces deux mondes en apparence dissemblables.

Il faut une volonté hors du commun pour construire ou reconstruire sa vie à partir d’un corps brisé par  le destin, pour avancer avec sa différence dans un monde formaté. Il faut une volonté d’airain pour conquérir la victoire quand tout dans votre corps est adversité.

il faut aussi un singulier courage pour oser une vie d’artiste dans un monde ou le productivisme , le consumérisme et les  rapports marchands font la loi.

il faut du cran pour choisir le détachement, sortir des sentiers battus et oser l’expression d’une sensibilité singulière. La création artistique est un travail exigeant solitaire souvent ingrat et elle est aussi essentielle. Je vous laisse imaginer ce que serait le monde sans la beauté et sans l’émotion qu’elle procure !

Alors nous ne sommes pas un musée nous ne sommes pas une école d’art mais nous avons tenté d’être des accompagnateurs bienveillants et sommes très heureux de mettre ce soir en exergue le talent de ces personnalités hypersensibles et très attachantes.

Nous avons respecté leur liberté, nous ne censurons personne, certaines œuvres sont très fortes et d’autres expriment avec humour une opposition au système.

L’art a tous les droits. 

Sous la toile la lumière afflue : l’amour est la loi !

Je tiens à remercier infiniment Nadine elle-même artiste peintre qui a effectué avec une infinie patience la coordination de cette exposition.

Je tiens à remercier Jérémy qui donne gracieusement de son temps pour accompagner techniquement la mise en place de cette exposition.  

Je tiens à remercier Antoine pour son professionnalisme et sa douceur légendaire tout au long de ce programme. 

Ainsi que tous nos services civiques toujours fièrement sur le front et tous les artistes et experts intervenants au programme et aussi le musée Maurice Denis.

Mention spéciale aux coachs qui ont été centraux dans ce programme.

Nous remercions le département pour son généreux et précieux concours et je passe la parole

A Aurélie Arneau chargée de mission au service culture du département des Yvelines

Mercedes Chanquia Aguirre qui est tour à tour danseuse comédienne metteur en scène et artiste en video art  sera votre guide à travers le fil rouge de sa poésie et rythmera le programme de la soirée à la rencontre des artistes.

Articles similaires

La Ruche, une mine d’opportunités

La Ruche est un espace de coworking collaboratif, lieu d’accompagnement regroupant une cinquantaine d’entrepreneur.e.s engagé.e.s en faveur de l’écologie et la solidarité. Déjeuners réseautage, déjeuners